Apprentissage et la garde des jeunes enfants

www.dpe-agje.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil >
  2. AGJE

L'apprentissage et la garde des jeunes enfants

En mars 2003, les gouvernements fédéral-provinciaux-territoriaux ont conclu une entente importante sur les programmes et services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants, afin de favoriser le bien-être des jeunes enfants du Canada 1. En vertu de ce Cadre multilatéral, le gouvernement du Canada versera 1,05 milliard de dollars sur cinq ans aux gouvernements provinciaux et territoriaux, afin de les aider à accroître l’accès à des programmes et services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants abordables et sous réglementation territoriale et provinciale.

Les gouvernements provinciaux et territoriaux ont convenu d’investir les fonds transférés par le gouvernement du Canada dans des programmes d’apprentissage et de garde des jeunes enfants de moins de six ans sous réglementation territoriale-provinciale. Les programmes et services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants qui reçoivent des fonds dans le cadre de cette initiative sont ceux qui fournissent des services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants directement aux enfants dans des établissements comme les centres de garde d’enfants, les services de garde d’enfants en milieu familial, les écoles prématernelles et les garderies éducatives. Cette initiative ne vise pas les investissements dans les programmes et services qui font partie du système scolaire officiel.

Pour donner aux Canadiens une idée claire des progrès réalisés, les gouvernements rendront régulièrement des comptes sur leurs investissements dans les programmes et services. En outre, les gouvernements ont convenu d’élaborer ensemble un cadre d’évaluation des programmes et services d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.

Autres renseignements sur le Cadre multilatéral pour l’AGJE


  • 1 Bien qu’il souscrive aux principes généraux de l’Initiative sur le développement de la petite enfance et de l’Initiative sur l’apprentissage précoce et les soins aux enfants, le gouvernement du Québec n’a pas participé à l’élaboration de ces initiatives, car il entend conserver la responsabilité exclusive dans le domaine social. Le gouvernement du Québec reçoit néanmoins sa part des fonds fédéraux et il investit des sommes importantes afin d’offrir des programmes et des services aux familles et aux enfants. Toute référence à des positions conjointes des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux dans le présent document n’inclut pas celles du gouvernement du Québec. Retour à la référence 1

Pied de page

Date de modification :
2011-08-18